Spas ou pas spas


drapeau maldives modifie

La fermeture des spas aux Maldives, décidée fin 2012 par le ministère du tourisme, vient d’être annulée par le président des Maldives
après qu’il fut établi que les spas n’étaient pas utilisés, comme l’affirmaient les islamistes radicaux, comme des lieux de débauche.

 

Le président des Maldives a demandé à la Cour suprême de décider si les spas étaient légaux en vertu de la Constitution des Maldives.

 

Rappelons que la constitution définit la République des Maldives comme un état islamique, où la religion musulmane est la seule qui soit autorisée dans l’archipel. Tout autre culte est formellement interdit aux maldiviens.Pour le parti d’opposition islamiste, Adhaalat, cela n’est pas suffisant et il demande que la charia soit appliquée.
Une manifestation fut organisée à Male le 23 décembre, demandant la fermeture des spas, considérés comme lieux de prostitution. Le gouvernement céda à la pression des manifestants et ordonna la fermeture des spas.

 

En 2011, les Maldives ont accueilli plus de 850 000 touristes, ce qui représente une source importante de devises étrangères.
L’impact économique de cette interdiction pouvait difficilement être ignoré davantage.

 

Espérons que les Maldiviens sauront s’opposer à l’islamisme radical, ils ont déjà beaucoup à faire face à la montée des eaux.

 

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>